Vous êtes ici : Accueil > Espace enseignement > disciplines > philosophie > Avec nos "philocitations" !
Publié : 15 mars 2010

Avec nos "philocitations" !

« Pourquoi l’homme seul est-il sujet à devenir imbécile ? » (Rousseau)

Quand on découvre l’infinité de la bêtise humaine, la question mérite effectivement d’être posée. Mais, justement, il faut distinguer l’imbécile de la bête. C’est ce que Jean-Jacques Rousseau nous explique dans cette formule de son Discours sur l’origine de l’inégalité.

La bête qui n’apprend rien ne perd rien. Elle stagne ; elle ne progresse ni dans son intelligence, ni dans ses connaissances. Alors que l’homme, lui, peut se perfectionner au cours de son éducation ; il apprend, fait ses expériences et peut progresser.

Etymologiquement, l’imbécile est celui qui a perdu ses béquilles, et qui donc, chute et se retrouve à terre. Seul l’homme, lorsqu’il néglige son esprit ou lorsqu’une maladie atteint son cerveau, perd ses connaissances et régresse, au point de descendre parfois plus bas que la bête.

Voilà pourquoi les hommes ne commettent pas vraiment de bêtises, mais plutôt des imbécillités !