Vous êtes ici : Accueil > Espace enseignement > disciplines > russe > C’est difficile ?
Publié : 27 mars 2009

C’est difficile ?

C’est
difficile ?

C’est
faux ! Le russe n’est pas plus difficile qu’une autre
langue. Ceux qui propagent ce mythe n’ont jamais fait de
russe. Apprendre l’alphabet est un jeu d’enfant. Il suffit
de quelques heures. L’alphabet cyrillique est
dérivé de l’alphabet grec, et donc de
même famille que notre alphabet latin. La
prononciation ne présente aucune difficulté
pour un Français et le russe est une langue
mélodieuse. Les déclinaisons et le
système verbal permettent d’acquérir un esprit
rigoureux.

Mais
pas de démagogie ! Aucune langue, qu’elle
soit réputée facile ou difficile, ne s’apprend
sans faire d’effort.
Aucune progression ne peut
s’envisager sans un apprentissage régulier des
leçons, sans un effort de mémorisation.
Apprendre une langue est d’abord affaire de motivation, et,
comme pour le sport, la danse ou la musique, c’est une
question d’entraînement quotidien et de
discipline.

Le
russe, au bac

Qu’elle
soit facultative ou obligatoire, l’épreuve de LVIII
est orale. Elle consiste en un commentaire de texte (textes
étudiés en classe), suivi d’un entretien sur
le texte avec l’examinateur.

Le
russe, après le bac

Le
russe figure :
- dans les concours des grandes écoles scientifiques
et commerciales, les écoles d’ingénieurs
- dans la plupart des filières de l’enseignement
supérieur
- dans différents BTS (notamment Secrétariat
de Direction, Commerce International, Tourisme)
- dans les carrières de l’Armée, de la Marine.

Des
bourses sont distribuées aux étudiants dans
les disciplines littéraires, artistiques et
scientifiques.