Vous êtes ici : Accueil > Espace enseignement > disciplines > histoire-géographie > LE HANDICAP.
Publié : 14 décembre 2011

LE HANDICAP.

Le jeudi 2 décembre, intervention de M. Thierry Gallot.

Dans le cadre de l’ECJS, où nous travaillons sur le handicap, nous avons eu (l’honneur et ) le privilège de rencontrer M. Gallot, le directeur de l’ESAT (ou Etablissement de Service d’Aide par le Travail), qui a décrit ses fonctions et a répondu à nos questions.

M.Gallot gère plusieurs centres d’activités professionnelles qui emploient des personnes en situation de handicap. Dans l’ensemble de ces lieux sont accueillies environ 200 personnes. Là, elles trouvent une aide d’insertion par le travail et le développement progressif de leur autonomie, mais pas de soins médicaux. Nul n’est obligé de venir, chacun a le droit de choisir de s’insérer ou non.

L’ESAT a deux fonctions :
- l’insertion professionnelle des handicapés ;
- la sauvegarde de la semi-autonomie des handicapés, par le biais d’appartements spécialisés.

L’ESAT collabore avec de multiples entreprises de la région qui offrent du travail en sous-traitance : fabrication de petit matériel électrique, sertissage, conditionnement de documentation publicitaire, matériel de décoration, production de fleurs artificielles...

Ces tâches doivent être effectuées avec sérieux. Elles sont adaptées aux différents handicaps. Les personnes qui travaillent sont payées, en partie par l’Etat, en partie par l’ESAT et aussi par l’allocation des adultes handicapés.
L’ESAT cherche donc à répondre aux divers besoins de personnes handicapés. L’accueil y est gratuit et chaleureux.

Cette intervention, qui a duré une heure et demie, a été pour nous très instructive. M. Gallot a insisté sur le fait que lui et son équipe s’efforçaient de regarder la personne avant le handicap. Faire évoluer le regard porté sur les handicapés est un objectif important. Le succès actuel du film « Intouchables » y contribue.
Tout cela nous a permis de compléter notre étude sur les hommes et les femmes en situation de handicap.

Adonis David, Audrey Aveline et Giovanni Flaborea , 2de 2.

Thierry Gallot et les secondes 2 après l’intervention :
T. Gallot et la classe de seconde 2.