Vous êtes ici : Accueil > Espace visiteurs > Historique > du premier lycée ...
Publié : 6 avril 2009

du premier lycée ...

Du 1er lycée au site actuel

1882-1974 : 92 années d’enseignement se sont écoulées dans l’hôtel D’Arras qui a cédé la place au Collège Barbey D’Aurévilly

En effet, face à des objectifs croissants, impliquant des nouvelles méthodes d’enseignement, un nouveau Lycée est à l’étude, pour accueillir plus d’élèves et prendre en considération d’autres disciplines. En parallèle, un Conservatoire National devient nécessaire pour inclure dans la scolarité certaines spécialités : la musique, la danse et le théâtre.

Les sites des Capucins sont alors vivement convoités. D’importants bâtiments religieux vétustes ou peu utilisés, peuvent répondre à la demande.

Ainsi, le nouveau ou (deuxième) Lycée Jeanne D’Arc, situé entre la rue Ste Geneviève du Mont et la rue des Capucins (qui remplacera totalement l’ancien) est inauguré en 1974, et le Conservatoire en 1977.

Ultérieurement, un gymnase municipal, construit sur l’ancien site des "Religieuses Les Annonciades" et une piscine à proximité, complètent avantageusement cet ensemble. Le lycée, de style moderne, accueille plus de 1400 élèves (garçons et filles), avec un "self" et un internat dont la vue sur les remparts et sur la ville ne peut laisser indifférent.

Mais qui se souvient maintenant de l’ancien Couvent des Ursulines dont il ne reste plus qu’une église devenue bibliothèque des Capucins et une chapelle funéraire, jouxtant le Conservatoire ?

Qui se souvient de l’ancien Monastère où fut construit le nouveau Lycée Jeanne D’Arc répertorié Couvent N°2 de la Visitation Ste Marie ?

Pour la réalisation du Lycée, les projets de faire disparaître l’ancien couvent s’imposent et les protestations en 1970 et 1971 dans Paris Normandie alertent les médias. Rien malheureusement, n’arrête l’engrenage politique et administratif, pas même M. le Recteur Chevalier conduit sur les lieux trop tard, surpris d’admiration, en face de ce qui restait des bâtiments.

Le monastère de La Visitation Ste Marie datant du 16 mai 1642 fut achevé en 1673, en mémoire de François de Sales, Evêque de Genève, instituteur de l’ordre de La Visitation et canonisé en 1658.